Conseil municipal > Le mot du maire


 ♦ Voeux de Sylvie GALIC, Maire de LE VERGER ♦


 


Madame la Sénatrice,

Monsieur le Président du Conseil Départemental, Monsieur le Président de Rennes Métropole, Monsieur le Conseiller Régional de Bretagne,

Mesdames et Messieurs les Maires, Mesdames et Messieurs les Conseillers Municipaux,

Monsieur le représentant de la gendarmerie de Montfort, Monsieur le représentant du SMICTOM,

Madame la Directrice de l’Ecole Sainte Bernadette, Mesdames les enseignantes,

Mesdames et Messieurs, membres du personnel de Le Verger, Mesdames et Messieurs, responsables d’associations, Mesdames et Messieurs, membres du secteur économique, Mesdames et Messieurs habitants de Le Verger,

Et vous aussi les enfants ici présents, futur, de notre commune

 

 

Bonsoir à tous,

Au nom du conseil Municipal et des services, c’est une grande joie de vous accueillir et de nous donner l’occasion de nous réunir tous ensemble ce soir pour la première fois à l’occasion de ces vœux.

 

La fin de l’année 2018 n’a pas été, tant au niveau de notre pays que de notre commune, la plus sereine possible… La lassitude ou l’énervement, l’incompréhension ou les désaccords ont été le quotidien de beaucoup d’entre nous.

 

Les événements sur le plan national, il n’est pas à moi d’en juger…

Sauf émettre, peut-être, une volonté que beaucoup me reconnaîtront, à savoir que la violence, tant physique que verbale ne saurait en aucun cas être justifiée quelle qu’en soit le motif.

 

 

L’écoute et la communication se doivent toujours d’être la première pierre de toute résolution de problème. Dans cette démarche de communication, d’expression de chacun et pour répondre à ce grand débat national à venir, un cahier de doléances est mis à votre disposition à la mairie.

 

 

Notre commune a, elle aussi, connu quelques turbulences, quelques mois, voire plus, pendant lesquels un certain nombre d’entre nous ont ressenti malaise, désappointement, envie de baisser les bras.

D’un petit groupe a surgi le besoin de rappeler que notre commune pouvait être une belle commune, qu’il fallait la réveiller et lui redonner toute sa place dans notre territoire.

Une petite révolte « constructive » a vu je jour, dans un premier temps, pour protéger notre belle Vallée du Rohuel.

 

Comme une suite logique, la réflexion commune d’un plus grand groupe a été d’envisager que le temps donné à cette action pouvait également être mis au service de la vie de notre commune et que l’engagement était le bon chemin !

 

La réunion d’expériences communales, professionnelles, personnelles,

La réunion du privilège de la jeunesse et de la probable sagesse de l’âge,

La réunion de dix-sept personnes qui ont souhaité porter ensemble un message positif bienveillant, à l’écoute, animées par un fort esprit de communication et une envie essentielle de s’inscrire dans une démarche de résolutions de problèmes,

C’est aujourd’hui l’ensemble des membres de ce conseil qui est à votre service.

 

 

Ce 12 janvier 2019, vous dire que nous prenons connaissance des dossiers en cours, de ceux laissés en instance ces derniers mois est probablement une évidence pour vous tous.

C’est aussi rencontrer les équipes des différents services de la commune, individuellement dans un premier temps, afin d’engager une relation de confiance, de dialogue, visiblement espérée, et faire partager l’envie de construire ensemble sur des bases saines et le sourire retrouvé.

 

Le mot « communication » revient sans cesse dans les propos entendus. Nous œuvrons en ce sens et espérons que déjà, au travers de nos divers échanges, formels ou informels, vous y êtes sensibles.

Dans les prochaines semaines, nous espérons pouvoir vous faire partager les événements de la vie de notre commune grâce, dans un premier temps, à une vitrine d’affichage près de nos commerçants.

Cela peut sembler humble comme initiative, mais pourtant si attendu !

 

Cela n’enlève rien, bien sûr, à la feuille vergéenne et au bulletin semestriel, bien appréciés.

 

Un projet plus ambitieux, mais aussi plus coûteux, est en réflexion. Beaucoup de communes l’ont déjà mis en place, il s’agit d’un panneau d’information lumineux affichant en boucle des infos, dates à retenir, événements de la commune

 

Mais si la communication entre nous tous, habitants, associations, acteurs économiques, éducatifs, est essentielle, elle l’est également avec nos partenaires extérieurs, notamment Rennes Métropole, avec laquelle nous devons être acteur pour les réalisations à venir et les grands axes de développement à définir.

Nos collègues des communes du secteur de Rennes Ouest, notamment, nous ont d’ores et déjà réservé un accueil positif et dynamique et nous assurent de leur volonté de nous aider.

 

Ce soir, modestement, pas d’effet d’annonces qui ne pourraient  être tenues.

 

 

« Aucun homme n’est une île », aucune commune non plus.

Nos choix sont de ceux qui visent à construire l’avenir de notre commune, et c’est d’un avenir durable dont nous avons le désir.

L’avenir durable du Verger ne peut pas être autrement que collectif, commun et partagé.

Quinze mois seulement nous séparent des prochaines échéances municipales et nous nous devons d’être à la hauteur des attentes.

 

Depuis dix ans maintenant, nous tous, entendons parler de la ZAC. Beaucoup se posent des questions, à juste titre sans doute, et se persuadent que sa réalisation est compromise.

Nous pouvons vous dire aujourd’hui, qu’à notre demande, les discussions ont déjà repris avec les différents interlocuteurs, chacune des structures intervenant dans ce projet étant dans une dynamique d’aboutissement. Vous serez bien entendu tenu informés de chaque étape au cours des semaines et mois à venir.

 

Les commerces et services sont aussi la richesse de notre commune et beaucoup nous les envient : hôtel-restaurant, boulangerie, presse, service postal, bancaire, coiffeurs, médecin, dentiste, kiné, infirmières, taxi, entreprises artisanales, si j’en oublie, veuillez m’en excuser

Il nous en manque pourtant une depuis maintenant sept mois et c’est notre boucherie. Les contacts ont repris avec l’architecte. Les services techniques et administratifs de la mairie s’investissent dans le projet pour que tous ensemble, une nouvelle fois le mot « ensemble » est important, nous puissions accueillir dans les meilleures conditions les personnes qui ont choisi notre région et Le Verger.

Un projet initié par l’équipe précédente et Espacil est en voie de démarrer mi 2019, en remplacement des maisons place de l’if. Il s’agit d’un petit collectif d’un étage d’une douzaine de logements.

Bien entendu, la place et son magnifique if sont préservés et seront mis en valeur.

 

Le pari sur la jeunesse représente l’avenir

 

Il est essentiel de leur donner la parole, d’entendre leurs envies et leurs besoins. Une réflexion s’est engagée pour la mise en place d’un conseil municipal jeunesse (qui avait déjà existé par le passé d’ailleurs).

 

Notre commune est riche de ses enfants et de ses anciens : réfléchissons aux possibilités de réveiller ce lien intergénérationnel, les aider à partager ensemble des expériences, des jeux, de la lecture, des sorties

 

Et pour faire grandir ces petits dans des conditions encore meilleures, nous envisageons, avec l’aide des communes qui le pratiquent déjà, de promouvoir des circuits courts, notamment au restaurant scolaire.

 

Plus de vingt associations et leurs équipes donnent de leur temps pour nous tous au Verger et sont un moteur essentiel de lien social. C’est une fois de plus ensemble, associations, équipe municipale et habitants que nous devons faire fructifier les envies et le partage des connaissances, de la culture et du sport.

 

L’espace Jeunes ouvre à nouveau en ce début d’année. Pauline, que beaucoup connaissent, a repris ses fonctions après un congé maternité de quelques mois et aura plaisir à retrouver ceux qui le désirent. Nous lui souhaitons bon retour !

 

 

 

Notre environnement et notre devenir

 

Toutes les communes de Rennes Métropole travaillent dans la redéfinition du PLU Intercommunal (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal) qui sera achevé fin 2019. Nous nous devons d’y apporter notre contribution et en être acteur afin de définir ce que nous souhaitons dans les prochaines années pour notre commune en termes de développement, de projet global d’urbanisme et d’aménagement.

Nous avons cette chance inouie de profiter d’un magnifique environnement tout en bénéficiant de la proximité de Rennes.

Notre commune est traversée par de nombreux sentiers de randonnées, les rivières, la vallée du Rohuel, si chère à chacun, les champs vallonnés, des prairies dans lesquelles nos enfants et nous- mêmes voyons encore paître les vaches …

Cela peut paraître désué mais c’est également la richesse du Verger ! Nous nous devons de les préserver, de les entretenir et de conserver cette identité rurale que recherchent les familles qui s’installent ici et ce, tout en réfléchissant et en anticipant les infrastructures nécessaires à notre développement.

 

Il faut redonner à Le Verger la place qu’elle mérite dans la  metropole et la construction du Territoire.

 

Pour agir, il faut sortir du « vague », se proposer un but, être sincère dans ses intentions, et une fois convaincu de ce qu’on doit, de ce qu’on peut, de ce qu’on veut, le vouloir vraiment et agir.

 

Rappelons que 2019 est une année électorale au niveau européen.

Le vote est un droit, mais aussi un devoir. Alors votons afin que d’autres ne le fassent à notre place.

 

Pour achever ces quelques propos, j’adresse mes remerciements sincères aux équipes administratives et techniques de la mairie qui mettent tout en œuvre au quotidien depuis le 21 décembre, pour faciliter cette période de transition collaborative !

 

Je vous souhaite maintenant à tous, au nom de l’équipe, pour vous et ceux qui vous sont chers, tous mes vœux d’une année 2019 la plus douce possible.

 

Je vous remercie.